MOT DU MINISTRE

L’Initiative pour l’Emergence de Madagascar (IEM) a été élaborée, sous l’égide du Président Andry Nirina Rajoelina, pour permettre au pays de sortir en un temps record de la pauvreté. Le président a aussi émis un défi de rattraper le retard de développement économique en moins de cinq ans et ainsi permettre à Madagascar d’entrer dans le cercle des pays émergents.

Je remercie SEM le Président de la République et le Premier Ministre pour leur confiance et de m’avoir choisi pour diriger le Ministère de l’Aménagement du Territoire, de l’Habitat et des Travaux Publics. Il faut reconnaitre que les deux départements qui m’ont été confiés forment à eux deux le pilier de la réalisation des grands projets de l’IEM. 

Pour rappel j’ai déjà assumé la fonction de ministre et de Vice Premier Ministre au sein de ces deux ministères durant le mandat de la transition ainsi ces deux départements ne sont pas nouveaux pour moi. D’une part dans le principe de la continuité de l’Etat nous allons poursuivre certaines dispositions d’amélioration des services que nos prédécesseurs ont instaurées. D’autre part nous allons mettre en œuvre les grandes lignes de l’Initiative pour l’Emergence de Madagascar, initiée par le Président de la République et les transformer en programme-projets.

La transparence de l’administration, la lutte anti-corruption et bonne gouvernance seront les mots d’ordre durant l’exécution de mon contrat au sein de ce ministère. Le ministère va être amené à renforcer la sécurisation foncière, à améliorer les services dispensés aux usagers, à réaliser les grands projets d’infrastructures (villes nouvelles, nouvelles routes, ponts, aéroports, habitations, …) pour asseoir une décentralisation effective et un développement durable inclusif.

Par ailleurs je tiens personnellement à remercier tout le personnel des deux ministères pour le travail qu’ils ont réalisés sous l’égide de mes prédécesseurs. Le travail qui nous attend est un travail de longue haleine, ainsi j’encourage tout un chacun à doubler les efforts déjà entrepris. Je fais confiance à vos technicités et en général au génie Malagasy.

Redresser le pays et le mettre sur la bonne voie du développement nécessite beaucoup d’efforts, de travail et de volonté, ainsi nous appelons tous les acteurs du développement (bailleurs, partenaires et surtout nous citoyens responsables) à apporter sa part dans cette noble tâche. Construisons ensemble pour nos enfants un foyer digne de ce nom, un avenir meilleur et bâtissons une nation émergente qui sera un exemple pour l’Afrique et pour le monde entier.